Damien Bigourdan

metteur en scène, ténor

Damien Bigourdan se passionne à la fois pour le chant, la mise en scène et le théâtre. Formé au cours Florent auprès notamment de Michel Fau, puis au CNSAD, il débute ensuite une formation de la voix avec le ténor Pierre-André Weitz puis avec Florence Guignolet. Attiré de longue date par la musique de Karlheinz Stockhausen, il est lauréat en 2013, du Premier prix des Stockhausen Kurses de Kürten pour son interprétation du rôle de Michaël, qu’il reprendra dans Donnerstag aus Licht en novembre 2018 à l’Opéra Comique.

En 2015 et 2016, il participe à la création et à la tournée de l’opéra Les Chevaliers de la Table ronde d’Hervé, mis en scène par Pierre-André Weitz. Il chante également le rôle de Thésée dans Le Monstre du Labyrinthe de Jonathan Dove sous la direction de Simon Rattle au Festival d’Aix-en-Provence en 2015. Il a depuis chanté des rôles dans des répertoires très différents : Canio dans Pagliacci de Ruggero Leoncavallo, Turiddu dans Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni, Luigi dans Il tabarro de Giacomo Puccini, Rinuccio dans Gianni Schicchi de Giacomo Puccini, Faust dans Faust de Charles Gounod, Paul dans Les Enfants terribles de Philip Glass, Orphée dans My Way to Hell, création de Matteo Fransceschini, le ténor solo dans Les Noces d’Igor Stravinsky, Gardefeu dans La vie parisienne de Jacques Offenbach, et dernièrement Candide dans Flaubert et Voltaire, une création de Philippe Fénelon.

En mai 2019, il interprète Guillot de Morfontaine dans Manon de Massenet, sous la direction de Marc Minkowski à l’Opéra Comique. En décembre 2019, il a repris le rôle de Monsieur Michu dans Les P’tites Michu d’André Messager à l’Opéra de Tours. Avec Le Balcon, après avoir interprété de nombreux rôles (citons le Pierrot Lunaire de Schönberg, Words and Music de Beckett et Feldman ou Le Premier meurtre d’Arthur Lavandier), et mis en scène Le Balcon d’Eötvös, Damien Bigourdan commence avec la compagnie un projet d’envergure : la mise en scène, avec l’artiste colombien Nieto, des opéras du cycle Licht de Karlheinz Stockhausen, en commençant par Samstag aus Licht donné en juin 2019 à la Philharmonie de Paris.