Manuel Nuñez Camelino

ténor

Manuel Nuñez Camelino est né en Argentine. Il entre en 2002 à l’Institut Supérieur d’Art du Teatro Colón. Il fait ses débuts au Teatro Avenida de Buenos Aires dans le rôle de Beppe dans I Pagliacci. Il est finaliste du premier Concours « Nouvelles Voix du Teatro Colón ». En 2005, Il participe à Don Quichotte et Lucia di Lammermoor au Teatro Colón. En 2005, il est demi-finaliste au Concours International « Neue Stimmen », à Gütersloh (Allemagne).
De 2006 à 2008, il est en résidence au Cnipal. En 2008, il participe aux productions de La Vida Breve et de Samson et Dalila à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne et chante Phoebus dans La Esmeralda de Louise Bertin au Festival de Radio France et Montpellier.
En 2008, il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris avec lequel il se produit en concert à Bucarest, à l’Auditorium du Louvre, au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra National de Paris et à la Villa Médicis à Rome. Il chante Paolino dans Le Mariage Secret ainsi que  la théière et le petit vieillard dans L’Enfant et les Sortilèges. En 2009, il chante le rôle de Don Ramiro dans La Cenerentola à l’Opéra de Vichy. Il vient d’interpréter Tonio/La Fille du Régiment à l’Opéra de Montpellier, un Troyen dans Idoménée à l’Opéra National de Paris, Don Ramiro dans La Cenerentola à l’Opéra d’Avignon.
Avec Le Balcon, il participe à de nombreuses productions, dont Le Balcon de Peter Eötvös et Le Premier meurtre d’Arthur Lavandier. En décembre 2016, il chante le Requiem de Mozart sous la direction de Maxime Pascal à Salzbourg.