Suzanne Meyer

danseuse

Née à Arpajon, Suzanne Meyer apprend la danse classique dès quatre ans, ainsi que la pratique du piano et du solfège auprès de sa mère. À l’âge de neuf ans, elle entre à l’Opéra de Paris, où elle est petit rat jusqu’en 2002, date à laquelle elle rejoint le Conservatoire supérieur de musique et de Danse de Paris. Elle y est convaincue par sa professeur, Christine Gérard, de tenter une incursion dans le contemporain, et c’est une révélation pour elle, qui devient basculement. Suzanne découvre une nouvelle liberté de mouvements, et de nouveaux chemins d’apprentissage. Fascinée par l’esthétique du cabaret, elle rejoint la troupe du Crazy Horse de 2008 à 2012, ce qui lui permet de voyager dans le monde entier et de travailler avec le chorégraphe Philippe Découflé. Depuis 2012, elle multiplie les projets audacieux : un Platée à l’Opéra Comique (2014), pour lequel elle compose une création avec le danseur Nicolas Paul (Opéra de Paris), un clip de Beyoncé, de nombreux évènements pour Hermès, Comptoirs des Cotonniers ou le Festival de Cannes, avec entre autres le duo de chorégraphes « I Could Never Be a Dancer », ou encore un film Bollywoodien, Befikre.

En 2018, Suzanne interprète Eva, l’un des trois personnages de Donnerstag aus Licht, opéra de K. Stockhausen. Elle travaille neuf mois durant avec la danseuse Emmanuelle Grach, avec qui le travail intense de compréhension et d’assimilation de la musique se fait en parallèle d’un échange permanent et créatif. Initiée aux partitions les plus complexes comme aux projets les plus colorés, Suzanne Meyer déploie son talent à la croisée de tous les arts.