Virgile Ancely

baryton-basse

Virgile Ancely étudie le chant au conservatoire de Roubaix puis au CRR de Paris au sein du Département supérieur pour jeunes chanteurs, créé par Laurence Equilbey. Il y étudie les rôles de Papageno, Leporello, Sénèque et Falstaff et obtient son Prix de perfectionnement à l’unanimité du jury en 2008. En 2009, il est lauréat du Concours International de Chant de Clermont-Ferrand.

Il se produit depuis dans un large répertoire: Leporello dans Don Giovanni, Simone dans Gianni Schicchi, Frosch dans La Chauve-souris, Lorenzo dans I Capuleti e i Montecchi de Bellini avec le Centre lyrique d’Auvergne, Urbain dans La Vie parisienne. Il participe également à la création d’opéras contemporains tels que Soie de Yves Prin, De la Terreur des hommes d’Arthur Lavandier, Phèdre d’Emmanuel Normand en 2012, Chantier Woyzeck d’Aurélien Dumont au Théâtre Jean Vilar de Vitry et à Calais.

Affectionnant particulièrement la musique ancienne, Virgile Ancely a notamment tenu les rôles de Plutone dans Il ballo delle ingrate de Monteverdi (festival du périgord noir), Jésus dans La Passion selon Saint-Matthieu de Schütz (Folle Journée de Nantes), Alvar dans Les Indes galantes de Rameau (Opéra de Bordeaux), et collabore avec Les Arts florissants (La Descente d’Orphée aux enfers de Charpentier et Venus & Adonis de John Blow à Paris, Versailles et Varsovie) ; Les Paladins (le Licteur et un Familier de Sénèque dans Le Couronnement de Poppée ; Antinoo, Nettuno et Tempo/Il Ritorno D’Ulisse in patria à Reims, Massy et Nice ; Osman & Alvar dans Les Indes galantes à Reims & Compiègne) ; Le poème harmonique, Café Zimmermann, opera fuoco (Buff et Maestro/DER Schauspieldirektor & prima la musica poi le parole à Hong Kong, cantate BWV 46 de Bach, Donnerode de Telemann à la Cité de la musique) ; Les Ombres (Te Deum de Blamond, Festival contrepoint 62  ; Sagittariu ou encore Pygmalion (Castor et Pollux aux festivals de Montpellier et Beaune, enregistrement harmonia mundi & Le Combat de Saint-Michel, Un Songe/Dardanus à l’Opéra de Bordeaux, Parque 3 dans l’Orfeo de Rossi à l’opéra de Nancy,).

Récemment on a également pu l’entendre dans Le Roi, l’Ivrogne, l’Allumeur de réverbères, l’Aiguilleur dans Le Petit Prince de Levinas (Opéra de Lille) ; avec Le Balcon de Maxime Pascal (Truffaldino dans Ariadne auf Naxos de Strauss, Arthur & Le bourreau dans Le Balcon de Peter Eötvös  & La Métamorphose de Michael Levinas (Théâtre de l’Athénée) ; en tournée avec Les Paladins de Jérôme Corréas (Molière à l’Opéra)  ; avec Le Concert Spirituel d’Hervé Niquet (Montesinos, Merlin, le Traducteur/Don Quichotte chez la duchesse de Boismortier (Opéra royal de Versailles) ; avec l’Ensemble Pygmalion de Raphaël Pichon  (La Passion selon St- Matthieu, Zopire/Zoroastre) ainsi que dans Géronte dans Le Médecin malgré lui à l’Opéra de Saint-Étienne.

En 2016-17, il retrouve le Concert Spirituel pour les tournées Don Quichotte chez la duchesse à Compiègne, au MEXIQUE, à POISSY etc. Les Amants magnifiques à Massy, Rennes, Avignon) et l’Ensemble Pygmalion pour celles de Parque 3/ORFEO de Rossi (Opéra de Versailles, Opéra de Bordeaux, Théâtre de Caen), Pluton dans Zoroastre (Opéra de Versailles, Theater an de Wien) et Les Vêpres de Monteverdi (Amsterdam, Leipzig, Versailles, BBC Prom’s)
Parmi ses projets : Le Prince de Bouillon/ADRIANA LECOUVREUR à l’Opéra de Saint-Étienne ; Le Médecin dans Pelleas et Melisande dans le cadre de la série des grandes voix au Théâtre des Champs-Elysées.