Montag aus Licht

opéra




Le Lundi est le jour d’Eva, de la maternité, de la fertilité, et de l’érotisme. Eva est la mère cosmique de tous les êtres ; elle se ramène aux grandes figures des cultures bibliques et pré-bibliques, comme Lilith et Inanna. Lundi est aussi, avec Vendredi, un des deux opéras de l’enfance ; c’est une grande cérémonie bercée par la mythologie des contes, par la naïveté du jeune âge et la puissance du désir d’apprentissage.

Effectif : 14 solistes, 7 enfants solistes, 21 comédiennes, chœur, chœur de filles, chœur d’enfants & « orchestre moderne »
Création Le Balcon : 15 novembre 2021, Philharmonie de Paris
Couleur : vert | Corps céleste : Lune | Qualités spirituelles : cérémonie et magie

Production Le Balcon, Philharmonie de Paris & Festival d’Automne à Paris


Montags-Gruss | Salut du lundi
Les spectateurs, pénétrant dans le foyer du théâtre, ont l’impression d’être plongés sous l’eau. Ils entendent une musique enregistrée au cor de basset diffusée tout autour d’eux, et admirent une statue de femme, représentant une nouvelle incarnation d’Eva, Cœur de Basset.

Acte 1 : Evas Erstgeburt | Premier enfantement d’Eva
La scène est une grande plage avec, au centre, une statue de femme nue en position d’accouchement. Cette grande statue, admirée, louée, protégée par un grand nombre de femmes, donne naissance à quatorze créatures hybrides, dont sept garçons à tête d’animaux. On entend le chant d’hommes invisibles tapis dans la mer. Des marins, débarqués d’un voilier, apportent des présents. Vêtu en pécheur, Lucifer émerge de la mer et hurle aux enfants de retourner dans la statue : « On fait une pause ! », crie t-il d’un air dégoûté.

Acte II : Evas Zweitgeburt | Deuxième enfantement d’Eva
Trois groupes de jeunes filles chantent et marchent en procession. Un piano de concert apparaît alors entre les jambes de la statue d’Eva, et un pianiste à tête de perruche joue la pièce Klavierstücke XIV. Sept garçons, pour chaque jour de la semaine, naissent alors au chant du chœur de jeunes filles. Le cœur de la sculpture d’Eva s’ouvre. Cœur de basset y descend, et joue Evas Lied. L’un après l’autre, les garçons sont amenés à Cœur de basset qui, au cours du Cercle de la Semaine, joue à chacun d’entre eux sa propre chanson qu’il chante ensuite. Cœur et les joueuses de cor de basset commencent une danse synchrone, dansent autour des garçons avec de plus en plus d’exubérance, disparaissent et réapparaissent en d’autres lieux, les troublent, les séduisent et les envoûtent. Finalement, elles les emmènent à l’abri des regards pour une Initiation.

Acte III : Evas Zauber | Magie d’Eva
Les garçons sont devenus des hommes. Une flûtiste, Ave, fait son apparition. Cœur de Basset et Ave entament un duo érotique. De nombreux enfants s’approchent, et Ave délaisse Cœur pour commencer un jeu virtuose avec les enfants, d’imitation et d’envoûtement. Les enfants, imitant Ave chantent de plus en plus aigu, et montent progressivement au ciel, se transformant en oiseaux. La grande statue d’Eva se dessèche, puis se métamorphose en montagne. Alors que les spectateurs sortent de la salle, les cris des enfants-oiseaux leur sont encore doucement perceptibles.

Montags-Abschied | Adieu du lundi
Les spectateurs, en sortant, voient une sculpture grandeur nature d’Ave jouant du piccolo avec deux enfants. Le foyer est plein de nuages verts. Pendant une longue durée, la musique de l’adieu du lundi peut être en- tendue comme une polyphonie de voix d’enfants – qui sont devenus des appels d’oiseaux – et des mélodies de piccolo.


Salut du Lundi
Bande : Cors de basset, claviers électroniques, sonorisateur

Acte 1 : Le Premier enfantement d’Eva – 1h33mn
3 sopranos
3 ténors
1 basse
1 acteur
1 chœur de femmes
1 chœur d’enfants (7 sopranos et 7 altos) 1 orchestre moderne (3 synthétiseurs, 1 percussionniste, bande)
1 chef d’orchestre (invisible)
1 sonorisateur
Bande

Acte II : Le Second enfantement d’Eva – 1h06mn
7 jeunes chanteurs masculins
1 soliste + 3 cors de basset
1 pianiste
Chœur de 21 actrices
Chœur de jeunes filles
Orchestre moderne
Sonorisateur

Acte III : La Magie d’Eva – 57mn
Cor de basset
Flûte alto avec piccolo
Chœur
Chœur d’enfants
Chef d’orchestre (invisible jusqu’à l’arrivée d’Ave)
Orchestre moderne
Sonorisateur

Adieu du Lundi – 28mn
Bande : flûte piccolo, multiples voix de soprano, claviers électroniques, sonorisateur

Création mondiale
7 mai 1988, Teatro Alla Scala, Milan

Création Le Balcon
15 Novembre 2021

Philharmonie de Paris
Grande salle Pierre Boulez
Festival d’automne à Paris
Durée : 4h38mn.


Conception & direction musicale Maxime Pascal
Conception & mise en scène Damien Bigourdan
Conception & création vidéo Nieto
Projection sonore Florent Derex
Réalisation informatique musicale Augustin Muller

Cœur de Basset Iris Zerdoud – Cor de basset
Ave Claire Luquiens – Flûte
Lucipolype Damien Pass – Basse
Pianiste à tête de Perruche Alphonse Cemin – Piano